Un mouvement de l'Eglise - Ce qu'est CL

Le Mouvement de Communion et Libération

Communion et Libération est un mouvement ecclésial dont le but est l’éducation chrétienne de ses adhérents pour collaborer à la mission de l’Église dans tous les domaines de la société.

Le Mouvement naît en Italie en 1954, lorsque le père Luigi Giussani (1922-2005), à partir du Lycée «Berchet» de Milan, donne le jour à une initiative de présence chrétienne qui utilise le nom preéxistant Gioventù Studentesca (GS) [Jeunesse étudiante].

Le nom actuel de Communion et Libération (CL) apparaît pour la première fois en 1969. Il exprime la conviction que l’événement chrétien, vécu dans la communion, est le fondement de la libérationauthentique de l’homme. Comme l’a affirmé Benoît XVI, Communion et Libération « se présente comme une possibilité de vivre de manière profonde et actuelle la foi chrétienne, d’une part dans une totale fidélité et communion avec le Successeur de Pierre et avec les Pasteurs qui assurent le gouvernement de l’Église, de l’autre, avec une spontanéité et une liberté qui permettent de nouvelles réalisations apostoliques et missionnaires prophétiques » (Audience avec CL, le 24 mars 2007).

Giussani a exprimé ainsi le contenu et le but de cette tentative : « Dès la première heure d’enseignement, j’ai toujours répété : “Je ne suis pas ici pour que vous repreniez à votre compte les idées que je vous donne, mais pour vous enseigner une méthode vraie pour juger ce que je vous dirai. Et ce que je vous dirai constitue une expérience issue d’un passé de 2000 ans”. Le respect de cette méthode a, dès le début, caractérisé notre engagement éducatif, en indiquant clairement son but : démontrer la pertinence de la foi face aux exigences de la vie. Par ma formation en famille et au séminaire d’abord, par ma méditation ensuite, j’avais acquis la profonde conviction que la foi, si elle ne peut pas être repérée et trouvée dans l’expérience présente, confirmée par celle-ci, utile donc pour répondre à nos exigences, n’est pas une foi capable de résister dans un monde où tout, tout, disait et continue à dire le contraire ; à tel point que même la théologie a été pendant longtemps victime de cette crise. Montrer que la foi correspond aux exigences de la vie et, par conséquent (ce “par conséquent” est important à mes yeux) démontrer la rationalité de la foi implique une conception précise de la rationalité. Dire que la foi exalte la rationalité signifie que la foi correspond aux exigences fondamentales et originelles du cœur de chaque homme». (Luigi Giussani, Le risque éducatif, Ed. Nouvelle Cité, pp. 12-13).

Actuellement, Communion et Libération est présent dans environ quatre-vingt-dix pays sur tous les continents ; il est guidé par le père Julián Carrón, successeur de don Giussani depuis la disparition de ce dernier en 2005.
Le mouvement ne prévoit aucune carte d’adhésion, mais uniquement la libre participation des personnes. L’instrument fondamental de la formation des adhérents à ce mouvement est la catéchèse hebdomadaire appelée « École de communauté ».

La revue officielle du mouvement est le mensuel international « Tracce – Litterae Communionis » (Traces publié en version française).

© Fraternità di Comunione e Liberazione. CF 97038000580 / Webmaster / Note legali / Credits