Julián Carrón - Ce qu'est CL

Julián Carrón

Appelé par don Giussani à partager avec lui la responsabilité de guider le mouvement, Julián Carrón est président de la Fraternité de CL depuis le 19 mars 2005, et Conseiller ecclésiastique de l’Association de Fidèles Memores Domini depuis le 13 mai 2005

Julián Carrón naît en 1950 à Navaconcejo (Cáceres, Espagne). Très jeune, il entre au séminaire Conciliar de Madrid, où il suit les cours du secondaire supérieure et de théologie. Il est ordonné prêtre en 1975 et, l’année suivante, il obtient sa licence en théologie avec une spécialisation en Saintes Écritures, à l’Université pontificale Comillas.
Il exerce une activité de professeur à l’Université Complutense de Madrid.
Il obtient sa nomination comme « élève titulaire » à l’École biblique et archéologique française de Jérusalem, où il travaille sous la direction de M.-É. Boismard. Il effectue une année de recherche à la Catholic University of America (Washington) et devient professeur en Étude théologique du séminaire Conciliar de Madrid.

Il exerce par la suite les charges de responsable du Séminaire mineur et de professeur de Religion, chargé de la pastorale auprès du Collège archiépiscopal de l’Immaculada di San Dàmaso (Madrid) dont il deviendra le directeur de 1987 à 1994.
En 1984, il obtient le doctorat en théologie à la Faculté théologique del Norte de España, à Burgos. Il devient professeur à l’Institut de théologie, des sciences religieuses et catéchétiques San Dàmaso, et professeur du Nouveau Testament à la Faculté de théologie San Dàmaso de Madrid, où il enseigne « l’Introduction aux Saintes Écritures », « le Corpus paulien et les Actes des Apôtres », et « l’Origine du christianisme ». Il est également membre du Comité de direction de la collection « Studia Semitica Novi Testamenti ». Il est nommé Directeur de l’Institut de philologie classique et orientale San Justino de Madrid. Au cours des années quatre-vingt-dix, il tient de nombreuses conférences sur l’historicité des Évangiles à Madrid, Milan, Turin, Bologne, Rome, Florence, Rimini, ainsi que des leçons auprès de l’Université de New York, du John Paul II Institute de l’Université Catholique de Washington et de l’Université de San Francisco, sur le thème : « Á la recherche de la certitude de la valeur historique des Évangiles ». Outre de nombreux articles dans différentes revues, il publie El Mesías manifestado. Tradición literaria y trasfondo judío de Hch 3, 19-26 (Studia Semitica Novi Testamenti 2, Madrid 1993).

Il assume la charge de Directeur de l’édition espagnole de la revue catholique internationale Communio, de la revue Estudios Biblicos, ainsi que de la bibliothèque de la Faculté de théologie San Damàso de Madrid et de l’Institut de sciences religieuses lié à cette même faculté.

En septembre 2004, appelé par don Giussani à partager avec lui la responsabilité de guider le mouvement, il s’installe à Milan.

Dès l’année universitaire 2004-2005, il enseigne l’Introduction à la théologie à l’Université catholique du Sacré Cœur de Milan.

Le 19 mars 2005, la Diaconie centrale de la Fraternité de CL le nomme président de la Fraternité, succédant à don Giussani, mort le 22 février 2005. Le 13 mai 2005, le Conseil pontifical pour les Laïcs le nomme conseiller ecclésial de l’Association de Fidèles Memores Domini.

IL 26 août 2005, il est reçu pour la première fois, en qualité de président de la Fraternité de CL, en Audience privée par Benoît XVI à Castel Gandolfo.

En octobre 2005, il participe au Synode sur « L’Eucharistie, source et sommet de la vie et de la mission de l’Église » comme membre sur nomination pontificale.

Le 3 juin 2006, il intervient Place Saint Pierre lors de la rencontre de Benoît XVI avec les mouvements ecclésiaux.

Le 24 mars 2007, il guide le pèlerinage international de CL Place Saint Pierre pour l’Audience accordée par le Saint Père à l’occasion du XXVème anniversaire de la reconnaissance pontificale de la Fraternité de Communion et Libération.
Le 8 mars 2008, son mandat de président de la Fraternité de CL arrivant à son terme, la Diaconie centrale de la Fraternité reconfirme sa nomination pour les six ans à venir.

En avril 2008, il est nommé par le Saint Père consulteur du Conseil Pontifical pour les Laïcs.

En octobre 2008, il participe en tant que père synodal au Synode des évêques sur «La Parole de Dieu dans la vie et la mission de l’Église ».

Il dirige les collections fondées par don Luigi Giussani : de 2005 à 2009, la collection « I libri dello spirito cristiano » publiée par la maison d’édition Rizzoli, et de 2005 à 2010, la collection discographique « Spirto Gentil ».

En novembre 2010, il intervient à Moscou, à la Conférence théologique de l’Église orthodoxe russe sur le thème : « La vie en Jésus Christ, l’éthique chrétienne, la tradition de l’ascèse de l’Église et les défis contemporains ». Puis, toujours en novembre 2010, il intervient au XIIe Congrès « Catholiques et Vie publique », organisé par la Fondation universitaire San Pablo Ceu de Madrid, sur le thème : « Enracinés dans le Christ : fermes dans la foi et dans la mission ».

Le 19 mai 2011, Benoît XVI le nomme de nouveau consulteur du Conseil pontifical pour la promotion de la Nouvelle évangélisation.
Le 12 mai 2012, à l’occasion de la cérémonie annuelle de remise de diplôme, l’Université catholique d’Amérique de Washington confère au père Julián Carrón le doctorat en théologie Honoris causa, avec la motivation suivante : « Pour votre immense service dans le domaine de la théologie, en particulier de la Sainte Ecriture, et pour votre responsabilité à la tête d’un mouvement ecclésial reconnu par le Pape ».

Le 22 février 2012, il présente à l’archevêque de Milan, le cardinal Angelo Scola, la requête d’ouverture de la cause de béatification et de canonisation de don Giussani.

En octobre 2012, il participe au Synode sur « la nouvelle évangélisation pour la transmission de la foi chrétienne » en tant que père synodal par nomination pontificale.

Le 11 octobre 2013, il est reçu en audience privée par le pape François. Ensuite, le 16 octobre, le père Julián Carrón écrit une lettre à la Fraternité et à tout le mouvement de Communion et Libération.

© Fraternità di Comunione e Liberazione. CF 97038000580 / Webmaster / Note legali / Credits